Comment se déroule un mariage juif ?

Comment se déroule un mariage juif ?

Un mariage religieux nécessite une préparation minutieuse, prévue très en amont du jour de la cérémonie. Celle-ci doit bien sûr être précédée du mariage à la mairie, célébré par un officier d’état-civil. Mieux vaut commencer à organiser la célébration religieuse un an environ avant la date choisie.

Les différentes étapes d’une préparation réussie

Il est possible d’opter pour la date de son choix concernant la cérémonie à la synagogue, en évitant toutefois le samedi, jour du Shabbat ainsi que les jours de fêtes juives. En cas de circonstances particulières, beaux-parents ne pouvant pas se rendre sur place, remariage ou nécessité de confidentialité, le mariage juif peut se dérouler ailleurs qu’à la synagogue. Il suffit d’installer un dais nuptial à domicile pour unir les fiancés. Cependant cette pratique est plutôt rare. Une fois le lieu et la date choisis, il faut prendre rendez-vous auprès du consistoire, au service des mariages.

Un dossier comprenant :

  • les extraits de naissance des fiancés,
  • la ketouba (acte religieux du mariage) des parents,
  • les livrets de famille,
  • et éventuellement un certificat de célibat,

doit être signé par le rabbin puis être renvoyé au consistoire. Reste à choisir les témoins et à rencontrer le rabbin à plusieurs reprises pour une préparation spirituelle. Deux jours avant la cérémonie, la future mariée va au mikvé pour un bain rituel d’eau naturelle. La veille du mariage, les fiancés vont à la synagogue accompagnés de leurs parents. Sur place, le rabbin réclame la bénédiction divine pour la future famille.

Le déroulement du mariage juif

Le jour de la célébration, le fiancé fait son entrée dans la synagogue en compagnie de son père, du père de la fiancée ou éventuellement de sa propre mère. Le futur marié se place ensuite sous la houppa, le dais sous lequel se passera le mariage. Il revêt le tallith, une étole de soie à franges puis il prononce des prières. La fiancée arrive voilée, escortée de sa mère et de celle de son futur mari. Elle prend place sous le dais près de son fiancé. La future mariée est alors dévoilée par sa mère tandis que son futur mari étend le tallith au-dessus d’eux. Le rabbin les bénit, ils boivent un peu de vin puis a lieu la lecture de la ketouba. Le fiancé passe l’alliance au doigt de sa future femme puis ils signent la ketouba, tout comme les témoins. Le marié casse un verre sous son pied, symbole de la destruction du temple d’Israël. Les invités clament leurs encouragements en criant Mazel Tov.

Si vous souhaitez vous unir religieusement selon le rite juif, consultez l’annuaire de notre site. Il répertorie en effet les institutions concernées pour vous aider à concrétiser ce projet : consistoire et autres prestataires.

Pour en savoir plus

Articles en relation